Du temps pour soi, une nécessité

Depuis le début nous parlons beaucoup de bébé, de ses besoins, de ce qu’il faut faire pour qu’il se porte le mieux du monde. Il est donc temps de se mettre du coté des mamans.

Les mamans sont mise à rudes épreuves durant les premiers mois de la vie d’un enfant. Les nuits courtes, les pleures et la montagne de taches quotidiennes peuvent amener certaines mamans à craquer littéralement allant même parfois jusqu’au burn-out.

Mieux vaut prévenir que guérir

Il ne faut certainement pas attendre d’arriver à son point de rupture pour se dégager du temps pour soi. Il est impératif de pouvoir recharger les batteries de manière régulière si l’on veut pouvoir affronter le quotidien d’une super maman.

Les plus chanceuses qui peuvent avoir de la famille en soutien pourront le dire, une escapade chez le coiffeur ou à faire du lèche vitrine SEULE fait un bien fou au moral.

Les femmes bien qu’étant des êtres un peu surnaturel, ont besoin de décompresser et de se changer les idées pour pouvoir ré-attaquer avec forme et bonne humeur.

Aïe, je suis du genre à ne pas vouloir faire garder mon bébé

C’est ce que j’entends souvent et pourtant, c’est aussi une question de survie que de pouvoir souffler de temps à autres loin de bébé. Les burn-out ne sont pas une vue de l’esprit et beaucoup vont au delà de leur capacité et bascule à un moment vers cette méchante et violente dépression d’épuisement nerveux.

Chacun connait ses limites mais malheureusement beaucoup pensent les connaitre et parfois se trompe et les dépassent allègrement.

La psychologie de la jeune mère a été décrite dans de nombreux ouvrages, expliquant ainsi le phénomène. L’une des raisons de ce « crackage » reste ce sentiment de dépassement face à l’énormité de la tache. Beaucoup de jeune femme durant la grossesse, notamment lorsqu’il s’agit du 1er enfant, se font beaucoup d’illusions sur ce que va être le rôle de maman. Il y a une espèce d’idéalisation totale de ce rôle qui occulte les cotés difficiles et épuisants liés à ce rôle.

La couronne en effet est parfois lourde à porter, il faut donc savoir composer et trouver des solutions pour avoir l’énergie nécessaire.

Comme on dit, prudence est mère de sureté, alors dite vous que prendre du temps pour vous est un investissement pour l’avenir. Une maman reposée et ressourcée sera forcément plus à l’écoute de son enfant et aura les épaules plus solides pour gérer ce rythme frénétique auquel elle est confrontée.

Publié par:

Julie

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas diffusée. zone à completer spécifiée (required):

Derniers comments

  • Julie says:

    Bonjour, Effectivement le liniment peut être utilisé aussi sur les adultes notamment comme lait n

  • cochet says:

    bonjour voilà j'aimerais savoir si pour nous adultes le liniment peut nous etre utile car en cemome

Qui suis-je ?

Cajoler bébé c’est le rendez-vous des mamans qui se posent pleins de question.

Je suis Julie, jeune maman de 2 enfants et accessoirement puéricultrice de métier.

J’ai choisi de partager mon temps entre mon métier de puéricultrice à temps partiel, maman à temps plein et blogueuse pour maman qui se questionne sur le temps qu’il me reste.

Je partage donc mes coups de cœur et coup de gueule avec plaisir.

Back to Top