Des mamies et des langes… Et pas « des langes de mamie » !

Ah, les mamies… J’adore les mamies ! Toujours aussi gentilles, polies, pleines de sagesse…

Alors, quand mon petit bonhomme est né, je l’ai pris sous le bras et je suis partie voir ma Mamie, très fière du résultat.

D’une, pour le lui présenter et de deux, pour recueillir ses précieux conseils en matière de bébés. J’avais en plus hâte de lui montrer que, tout comme elle, j’utilisais…des langes ! Eh oui, monsieur, des langes. Bon, pas vraiment les langes de mamie, mais des langes quand même.

Des langes nouvelle génération

Pendant que je discutais avec ma chère Mamie en mangeant des calissons d’Aix qui faisaient le bonheur de mon gras post – grossesse, une petite odeur aigre est arrivée à mes narines. Ah ! Je me suis dite, nous y voilà ! Voici l’occasion de montrer à Mamie cette merveille de couche que j’ai mise à mon petit. Je suis sûre que ça va lui rappeler des souvenirs en plus, tiens !

Et là, la catastrophe : Mamie a failli s’étouffer quand elle a vu le lange. « Non, mais… ça va pas ?! Tu reviens en arrière ? Tu n’as rien d’autre à faire que laver des couches ? C’est embêtant tout de même de laver le caca, non ? Tu sais qu’ils ont déjà inventé de jolies couches toute faites et qu’on jette à la poubelle, après ? Tu veux que je t’explique comment ça marche ? ». Euh…non, Mamie, je ne veux pas. Mais enfin, Mamie, et tes souvenirs de jeunesse ? « Souvenir de m… » NON ! Mamie, ça ne se dit pas ! Je viens de dire que les mamies étaient polies…

A ce moment précis, j’ai réalisé qu’en fait, les mamies ont bien changé. Mais puisque qu’il s’agit ici d’un article sur les langes et non sur les mamies, je dois dire que les langes aussi, ont bien changé. Les deux (mamies et langes) remplissent bien leur fonction, mais de façon nouvelle, moderne et bien plus adaptée à notre époque qu’avant – enfin, sur la mienne, de mamie, je me pose des questions. En revanche, je ne me pose plus du tout de questions sur les langes, ci-dessous le pourquoi du comment.

Comment ça marche

Quand on parle de langes, moi la première, on pense à des carrés de tissu dont le secret du nouage est détenu par un cercle restreint de mamies en voie d’extinction (dont, apparemment, la mienne ne fait pas partie…). Détrompez-vous !

Aujourd’hui existent des langes prêts à l’emploi, ce qu’on appelle des pré-pliés ou des prefold, for the international people. Au tout début de mon aventure en couches lavables (je me comprends, pas la mienne au sens propre du terme, mais celle de mon bébé) je ne voulais même pas en entendre parler. Je suis une maman du XXI siècle, moi ! Puis, au fur et à mesure que la confiance dans les couches lavables augmentait, ma curiosité pour ces fameux pré-pliés m’a poussée à les tester. Aujourd’hui, parmi les tonnes de couches lavables que je stock précieusement en dessous de ma table à langer, les langes pré-pliés sont toujours mon premier choix.

prefold
Pour celles et ceux qui ne savent pas à quoi ça ressemble, il faut s’imaginer un rectangle de tissu (de préférence bio et pas blanchi, comme dans mon cas, avec des langes BUMMIS) avec une bande plus épaisse au centre et deux bandes plus fines sur les côtés. On plie ce tissu dans une culotte imperméable et la couche est faite. Si, après quelques heures, la culotte n’est pas salie, on change juste le lange à l’intérieur. Bon, dit comme ça, ça a l’air simple, non ? Et en réalité… ça l’est !

Au début, mes perplexités concernaient surtout l’absorption : comment un bout de coton pouvait -il absorber des litres (au moins !) de pipi d’ange ? Eh bien, en fait c’est bien possible : aucune fuite, malgré un bébé modèle Manneken Pis.

Bon…Bon… et le détachage ? Il doit être bien compliqué avec du coton comme ça… et encore une fois, surprise, aucun souci à obtenir des langes propres (en machine, bien sûr… Tu entends ça, Mamie ?). En outre, ce genre de couche ne craint pas grande chose : si une envie germicide nous prenait soudainement, on peut la satisfaire en passant les langes à 60° ou 90° sans risque de les endommager. Ouf, je suis rassurée.

Si je devais trouver tout de même un inconvénient à ce genre de couches, c’est peut-être que bébé reste en contact avec un tissu mouillé pendant des heures. En général, on change un lange un peu plus souvent, toutes les 3 h environ (Euh…mon record avec les langes a été 7 heures consécutives sans changer bébé : bon, samedi après-midi à la maison, bébé ne fait pas caca, ça m’est complètement sorti de la tête… C’est un peu de sa faute aussi, à être constipé comme ça !). Ceci dit, je n’ai jamais remarqué de rougeurs particulières et bébé n’a pas l’air gêné. Le cas échéant, il existe des petits voiles en polaire qui isolent la peau de l’humidité, très efficaces et économiques.

Ah, tiens, tiens ! Parlons sous, justement. Toute cette haute technologie doit coûter une fortune à l’achat, non ? Encore une fois, soyez rassurés : 1) il n’y a pas de technologie dans un lange ; 2) les pré-pliés sont le système de couches lavables le plus économique qui existe : il faut considérer environ 5-6 € par change, à utiliser et réutiliser … même pour faire la poussière, quand bébé se sera enfin décidé à faire ses besoins aux toilettes comme tout le monde !

Vous l’auriez compris, le lange, c’est ma découverte du siècle. Peut être qu’au final, la mamie dans toute l’histoire, c’est moi !

Publié par:

Julie

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas diffusée. zone à completer spécifiée (required):

Derniers comments

  • Julie says:

    Bonjour, Effectivement le liniment peut être utilisé aussi sur les adultes notamment comme lait n

  • cochet says:

    bonjour voilà j'aimerais savoir si pour nous adultes le liniment peut nous etre utile car en cemome

Qui suis-je ?

Cajoler bébé c’est le rendez-vous des mamans qui se posent pleins de question.

Je suis Julie, jeune maman de 2 enfants et accessoirement puéricultrice de métier.

J’ai choisi de partager mon temps entre mon métier de puéricultrice à temps partiel, maman à temps plein et blogueuse pour maman qui se questionne sur le temps qu’il me reste.

Je partage donc mes coups de cœur et coup de gueule avec plaisir.

Back to Top